Prothèses dentaires : le confort d’abord et avant tout

Concevoir une prothèse dentaire exige le doigté d’un professionnel expérimenté, dont le denturologiste possède les compétences recherchées.

Voici les étapes de conception d’une prothèse dentaire :

  1. Prise d’empreintes des gencives.
  2. Enregistrement de l’articulation à partir de maquettes (la relation entre les gencives supérieure et inférieure).
  3. Ajout d’une bande de cire sur les maquettes afin de pouvoir insérer et mouvoir les dents artificielles à l’endroit désigné.

Les maquettes, nommées également prothèses d’essai, sont créées de manière à être adaptées directement en bouche. Par conséquent, le risque d’erreur entre les prothèses d’essai et les prothèses définitives est quasi-inexistant. Étant consciente que votre sourire représente un aspect important de votre visage, la clinique de M. Jacques Bélanger et M. Daniel Léveillé déploie tous les efforts nécessaires pour que vos prothèses soient à la fois confortables et esthétiques.

Que faire lorsqu’une prothèse tend constamment à se déplacer

La mastication devient un exercice quotidien de plus en plus laborieux, ou encore, vous sentez que votre prothèse tend à se déplacer au moindre mouvement ? Sans doute souffrez-vous de résorption gingivale qui, a un stade avancée, indique qu’il est désormais l’heure de songer à une prothèse sur implants.

Concrètement, les implants sont des racines dentaires artificielles sur lesquelles le chirurgien en implantologie apose une prothèse dentaire. Cette intervention assure un confort inégalé, vous procurant la sensation de retrouver vos dents naturelles.

Le processus complet s’échelonne sur une période de 6 mois et le coût des prothèses est déductible d’impôt. Quoi qu’il en soit, vous constaterez que les résultats stupéfiants valent largement l’investissement en temps et en argent.

Dans l’optique où vous ne vous sentez pas encore mûr pour une telle chirurgie, il existe un type de prothèse avec base molle. Principalement utilisée pour la prothèse inférieure, le denturologiste installe un coussinet sur votre prothèse afin d’assurer un confort optimal.

Cette option ne contribuera toutefois pas à contrecarrer l’atrophie de vos gencives, car celle-ci se veut un processus naturel en absence de dents naturelles. Par ailleurs, comme le coussinet est constitué d’une matière plus absorbante, l’entretien de votre prothèse doit être effectué de façon plus rigoureuse. À cet effet, votre denturologiste vous suggérera les meilleures solutions nettoyantes et vous invitera à venir le rencontrer annuellement pour prévenir tout problème d’hygiène.

Si vous demeurez à Montréal ou à proximité,  n’hésitez surtout pas à venir rencontrer M. Jacques Bélanger et M. Daniel Léveillé, lesquels se feront un plaisir de vous servir. Pour toute question au sujet de vos prothèses dentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 765-0173.